mercredi 7 mars 2018

ALTITOY -TERNUA 3 et 4 mars 2018

La grande course mondiale nous a mobilisés le week-end dernier (et au-delà!) pour un rôle de "petites mains" indispensable , chronophage et énergivore, mais tellement sympathique!
Voici un programme des coulisses.
Une partie de l'équipe au poste à Luz.( Photo partagée par Aline Louyat)

a) Jeudi:on prépare quelques pochettes de bananes séchées .
 Briefing: Anne-Marie nous donne les consignes.

b)Vendredi, au forum, préparation des (650 et des poussières)poches individuelles .
Notre atelier

La sono

Perico et Henrique nous expliquent ...et réexpliquent les étapes de notre ensachage.

On ne rigole pas et on essaie d'être efficaces.

Les poches sont classées par courses: A , B et Juniors, par vingtaines et rangées dans l'ordre croissant.

Chacun aura dans sa poche sa puce et un beau blouson à sa taille.

Cadeaux pour chaque coureur...

Chaque poche est évidemment numérotée ,ex:la 605a sera donnée en même temps que la 605b.
( Les coureurs partiront par équipes de deux.)


Atelier terminé .

Julien et Yves à la sono.

Dans un chapiteau , les grandes marques de matériel technique de montagne sont représentées.
 Terrry est au micro de Fréquence Luz.


Déjà, les premiers coureurs se présentent. Le blouson est seyant. Il va bien à ce jeune homme qui a l'air satisfait.

19 h: briefing pour tous les coureurs.
c)Samedi, Barèges, Tournaboup....
RDV: 5 h 30 à Luz :Une grasse matinée..on croyait devoir partir plus tôt.

7 h: départ de la course A, ils iront plus haut 2600 m de dénivelé et plus loin.

Du côté des pistes de ski, les dameuses terminent leur "journée"

Allez à l'oeuvre, une vraie ruche!

Les bénévoles des autres équipes viennent se réchauffer autour d'un café .

Jean-Louis et sa "mule" attendent les cameramen et photographes devant le départ de la course B.

La tension monte.

Top départ.

Nous agitons des clochettes (à moutons) pour encourager les champions qui s'élancent.

Les juniors partent devant.

Les adultes suivent .
Ils devront gravir 1500 m de dénivelé quand-même!

Casque, DVA, bâtons...tout est conforme.

André chauffe l'eau pour les boissons chaudes: thé, café, chocolat, soupe...

Fruits frais et secs , boissons fraîches,lait, fromage, pain , gâteau marbré.. seront au menu des coureurs dès leur arrivée.

L'attente sera courte et fraîche.



Première équipe arrivée, Kilian Jornet répond gentiment aux questions des journalistes.

Il n'a même pas l'air fatigué!
d)Dimanche , Luz-Ardiden, le Bédéret
RDV: 5 h à Luz.
 La France appartient à ceux qui se lèvent tôt.
La course A est déjà partie dans la nuit pour environ 2300 m de dénivelé .
La course B attend derrière le ruban.

Ils vont partir direct tout droit.

La montagne se voile et la mule est prête.

Départ imminent.

Le ravitaillement est à gauche du restaurant du Bédéret.

Top!

Jean-Louis et son étrange animal.

C'est parti!

Les jeunes devant.

Les adultes derrière, encore 1500 m de dénivelé.

Nous agitons nos clochettes.

L'équipe des transports en navettes.

On ne chôme pas.

La table est bien garnie.

André toujours à l'eau chaude.
La neige puis le vent en tempête nous ont accompagnés pour la fin de l'épreuve .
Les dameuses de la station ont porté notre matériel jusqu'au camion , sur le parking: encore de la manutention!
Remise des prix et repas servis par d'autres bénévoles au forum.


e) lundi: rangement au forum et au local Altitoy. L'équipe se dit au-revoir, à dans deux ans.
Anne-Marie rend le camion, les marmites, la sono, les jalons, etc...elle va meubler sa semaine!
Le ravitaillement: une équipe soudée et organisée à l'exemple de toutes les autres équipes qui permettent qu'un tel événement soit possible dans notre vallée. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire