lundi 22 octobre 2018

La Cabane de Larue le 22/10/2018


Incursion des toys dans les Pyrénées Atlantiques.

Par un beau dimanche d'automne, après avoir laissé la voiture entre le col du Soulor et le col d'Aubisque, en vue du tunnel, nous repérons le départ discret du sentier grâce à un cairn, à 1350 m. Ce sentier n'est pas fléché mais il se dirige vers les Gabizos.
Altitude du parking :1358 m.Ce sentier grimpe dans une belle forêt de hêtres. Il est bien tracé, quelques cairns le délimitent. Comme le soleil n'y arrive pas trop, les feuilles humides sur les cailloux éveillent notre vigilance.La cabane de Larue, à 1980m, est nichée dans un cirque dominé par le Petit Gabizos (2639m),le grand Gabizos (2692m) le Pic de Louesque(2534m), le Soum de Louesque (2489m)la crête de Larue et la Petite Pène Medaa (2789m).


Le parking

Cette fois, on a franchi la frontière de notre département.
Le sentier part à gauche.
Cette inscription se situe face au départ du sentier....ça oui c'est un repère!

Le cirque du Litor et ses cabanes.

Nous longeons un couloir perpendiculaire à la route . On aperçoit le tunnel au soleil.
A la sortie de la forêt, dans les pâturages , la vue est magnifique.

Petite Pène Médaa

La cabane de Larue (1980 m) et son bassin sommaire.
L'intérieur.

La brume assombrit l'horizon vers la plaine.

Cette ruine de  cabane fait face à la nouvelle.

Moment sacré du casse-croûte.Discussions documentées et enflammées.
 
Le Petit Gabizos (2639 m) plus aérien que le grand d'après les randonneurs que nous rencontrons.





Le col du Soulor, le Pic de Bazès et les pistes .

Le col du Soulor vu du sentier. 

Ce vautour a rendez-vous avec ses congénères ,sur un piton, au soleil.

Les colchiques ont 6 étamines , les crocus en ont 3.


L'automne s'installe lentement en altitude.


3? 6? je ne sais plus ... mais leur transparence bleutée égaie les pelouses rousses


Descente dans la forêt par le même itinéraire.


Retour sur le plat, pour échanger des images et des idées nouvelles
Notre projet pour 2019: dormir dans cette cabane pour accéder au grand Gabizos pour certains, profiter du paysage pour d'autres.
Photos: les plus belles sont de Bernard Platon et son nouvel appareil, les autres :Denise Sabatut

dimanche 23 septembre 2018

Sers-Ortiac 21/09/2018


A Sers,au milieu du village, juste avant le lavoir, sous l'ancienne école, prendre la piste de droite pour rejoindre les granges de Boussie.
 Sur cette piste , prendre toujours sur la gauche.
Laisser la voiture  au terminus , sur une plate-forme qui permet de garer 6 voitures à 1400 m.
Partir à pied par le sentier de droite.

Ce sentier s'élève progressivement face aux géants du Néouvielle.
Un conseil: ne pas échapper son appareil photo, il peut descendre jusqu'au barrancou . C'est l'épreuve qui attendait notre photographe talentueux , Bernard.

Les prés de Boussie sont soigneusement fauchés.

Cabane d'Arbéouse,1782 m

Au premier plan:des myrtilles gorgées de sucre.Au deuxième plan:Coume de Port:facile!
 On est enthousiastes au petit matin..

Anciennes cabanes restaurées. Les brebis viennent de se désaltérer au bassin.

La construction ici respecte  l'environnement en toute simplicité.

L'eau : un don précieux de la nature.

Nous voici à Coume de Port 2293 m

En bas la cabane de Plaa et les parcs à moutons à 1400 m.
Nous allons y descendre et ...remonter en face...
C'est là que tu te dis que jamais plus tu ne t'inscriras à des randonnées aussi originales sans topo, ni sentier visible ni panneau.

A la cabane de Plaa (en patois, plaa c'est plat ou bien...il faut de l'imagination!)
La bergère soigne ses brebis , les poules cherchent des vers et la mule profite d'un repos bien mérité!

Le sentier est emprunté lors des transhumances par ce troupeau basque d'ovins ..
 Pour le trouver, il faut monter droit au-dessus de la cabane.





En face de nous: le plateau de Nat au-dessus de Chèze  (cabane à 1813 m) 

Ouf!Nous quittons le Pays Toy .
 C'était faisable quand-même.
 Merci Anne-Marie de nous emmener dans des endroits sublimes!
La vue s'étend sur tout le Lavedan, le val d'Azun, On distingue, paraît-il,le sommet du Pic du Midi d'Ossau.
Ici aussi, les sangliers saccagent les pâturages

Cuyéou de Sarris (1835m)

Cuyeou de Cuyémia

Le bassin est à sec.

Un sentier( enfin!)  descend....

Marc ne résiste pas à la tentation de cueillir des coulemelles ..Chacun y va de sa recette ..

Deux voitures, judicieusement garées au parking de Hiou depuis la veille, nous ramèneront chez nous par une piste pour tous terrains avec conducteurs expérimentés.

Le regain est bien vert, l'endroit est magnifique.
Photos : Anne-Marie Beuneux et Denise Sabatut.

Cet itinéraire ,varié et sauvage , offre de beaux paysages hors des sentiers battus.
Encore merci Anne-Marie!